Histoire

Print

Roularta Local Media

Pendant tout ce temps, les journaux gratuits continuent à croître, en tirage et en volume. Des titres précédemment "en régie" sont repris, faisant en sorte que Roularta dispose partout d'une propre édition.

En 1979, les titres E3 sont entièrement repensés, évoluant de publications purement publicitaires vers des journaux d'information locale. Et les différentes éditions sont uniformisées. Elles portent désormais le titre De Streekkrant qui, avec sa cinquantaine d'éditions, est diffusé en toutes-boîtes dans chaque ville et région, dans chacune des communes de la partie néerlandophone du pays.

Dans la province du Limbourg, on utilise le titre De Weekkrant, honorant ainsi un accord conclu avec l'éditeur Concentra (qui participe à hauteur de 20 % dans la société anonyme DSDW).

Le succès de De Streekkrant aidant, un second réseau de tabloïds gratuits voit le jour et ceux-ci gardent leur nom local. Ce faisant, Roularta veut offrir une plate-forme complémentaire à celle de De Streekkrant, s'adressant davantage aux annonceurs locaux. Ce réseau s'étend rapidement, suite à une série de reprises. Ce sont des journaux tels que Fonteintje, Wegwijzer, Tam Tam,  etc.

 

En plus de ces toutes-boîtes, un nouveau titre, complémentaire à De Streekkrant, est créé en 1995. Il s'agit du mensuel Steps qui vise davantage à informer un public consommateur, à traiter l'actualité locale et à faire paraître des annonces classées (immobilier, automobile, jobs) et des publicités promotionnelles visant la vente directe. Steps est le magazine life-style où l'on trouve à la fois des articles intéressants, des agendas pratiques et des campagnes d'image en faveur des détaillants d'un certain niveau.

 

En l'an 2000, et à l'issue d'une expérience pilote menée en Campine, Roularta lance dans toute la Flandre le journal gratuit du dimanche De Zondag. Un circuit de distribution original – les boulangeries – permet la diffusion de plus que 600.000 exemplaires, tous les dimanches. De Zondag propose dans ses 16 éditions l'intégralité des actualités sportives nationales et devient, avec ses 2 millions de lecteurs, le journal le plus populaire de Flandre.

En 2017, Roularta expérimente le lancement de ‘Deze Week”, une nouvelle formule de journal hebdomadaire gratuit. Fin 2019, on prend la décision d’adapter la publication des journaux toutes boîtes à la nouvelle réalité, en tenant compte des taxes locales et des consequences de l’e-commerce pour le détaillant local.

Roularta decide alors de continuer à publier toute une série de titres locaux traditionnels dont le tirage total excède 1 million d’exemplaires : De Streekkrant (surtout en Flandre-Occidentale et Orientale), TamTam (dans le nord de la Flandre-Occidentale), Deze Week (au Limbourg), Wetthra, De Wegwijzer, Het Fonteintje, Het Gouden Blad, etc.