Environnement

Print

En 2015 aussi, Roularta Media Group a consenti d’importants investissements afin de mettre en place une production respectueuse de l’environne - ment et à faible consommation d’énergie. 

Energie
Roularta Media Group est la seule imprimerie flamande à avoir souscrit à la Convention de politique énergétique (Energiebeleidsovereenkomst – EBO) des autorités flamandes. L’EBO succède au Benchmark & Auditconvenant qui arrivait à terme fin 2015. 

Cette convention incite les entreprises à forte intensité énergétique à rester à la pointe de l’efficacité énergétique sans pour autant hypothéquer leur compétitivité. En souscrivant à l’EBO, Roularta prend une série d’engagements, parmi lesquels celui de réaliser un audit énergétique. Cet audit débouche sur un plan énergétique décrivant des mesures et des projets d’études (potentiellement) rentables. Entre-temps, Roularta collabore avec plusieurs constructeurs en vue d’optimiser les installations de processus. Chaque année, il y a lieu de faire rapport au Bureau de vérification quant aux mesures prises et aux études réalisées, à la consommation énergétique...

Roularta s’engage à instaurer également un système de gestion en vue d’augmenter encore la prise de conscience, l’engagement et la sensibilisation des collaborateurs relativement à une utilisation énergétique efficace. 

Cadre légal en matière de pesticides
La présence d’espaces verts sur le terrain de l’entreprise assure un cadre agréable pour les collaborateurs, le voisinage, les visiteurs... L’entretien de ces espaces verts implique l’utilisation sporadique de pesticides. Les produits utilisés à cette fin sont soumis à une nouvelle législation depuis 2015. Seuls les produits agréés sont admis, toute une série de données d’utilisation doivent être consignées et l’utilisateur ne peut plus acquérir de tels produits que s’il dispose d’une phytolicence. Roularta a vérifié la conformité au nouveau cadre légal des entreprises qui assurent l’entretien des espaces verts sur ses différents sites. Des accords ont également été pris quant au suivi de cette utilisation.

Concertation avec les autorités
Dans le cadre de la reconduction du permis d’environnement et des « conditions particulières » qu’il contient, Roularta a pris les mesures nécessaires à la réalisation d’une étude de l’eau et à la mise en place d’une comptabilité des détergents, conformément au règlement européen. Pour l’approche et l’élaboration de la comptabilité des détergents, l’entreprise a fait appel à un expert agréé.

Pour les deux aspects, des contacts/évaluations fréquent(e)s ont eu lieu avec les autorités ou avec la Commission provinciale des autorisations écologiques (PMVC). Pour le programme de suivi, des contacts ont eu lieu avec la Société flamande pour l’environnement (VMM).

Réglementation CLP
Chaque produit chimique utilisé dans l’entreprise doit faire l’objet d’une fiche de données de sécurité. Cette fiche est un document structuré reprenant des informations sur les risques d’une substance ou d’un mélange et les mesures de prévention à prendre pour garantir une utilisation sûre au travail et à l’égard de l’environnement. Elle comprend les prescriptions CLP (Classification, Labelling & Packaging) avec les nouveaux pictogrammes, les Phrases H et P (Hazard & Precaution) et les nouvelles dispositions en matière d’entreposage. Roularta a fait le nécessaire pour une application stricte de cette législation.

Chaque année, l’information sur les risques médicaux des produits est mise à jour. En 2015, le niveau de risque est resté relativement faible, un constat confirmé par des mesures de pollution de l’air, toujours nettement inférieures aux valeurs limites.

Les risques de l’utilisation de produits chimiques ont encore été soulignés lors de l’examen médical du personnel de production (thème annuel pour 2015). Le médecin du travail a utilisé à cette fin une brochure synthétique pratique.